2011: 2e plus petite superficie de la banquise arctique au minimum estival

Après avoir affiché des minimas records pendant une grande partie de l’année, la banquise arctique 2011 a finalement ralenti sa fonte à partir de la fin août et laissé intact  le record historique de 2007.

Elle a atteint son minimum saisonnier le 9 septembre dernier, à 4,33 millions de km2. Une telle surface se situe 35 % sous la moyenne de la période 1979-2000, une perte de glace équivalant à près d’une fois et demi la superficie du Québec, ou 3 fois et demi celle de la France.

Cette fonte quasi-record est d’autant plus surprenante qu’elle survient en l’absence des températures anormalement chaudes et des conditions océaniques particulières de 2007. L’explication la plus probable de cette situation est l’amincissement croissant de la banquise et la disparition progressive de la vieille glace (4-5 ans).  Les 5 dernières années ont maintenant donné lieu aux 5 années les moins glacées de l’histoire instrumentale de l’arctique.

D’après: Environnement Canada et National Snow and Ice Data Center

Une réflexion au sujet de « 2011: 2e plus petite superficie de la banquise arctique au minimum estival »

  1. Ping : Évolution de la superficie de la banquise arctique au cours des 1500 dernières années | ChangementsClimatiques.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s