James Hansen: l’exploitation des sables bitumineux, c’est game over pour le climat

Dans le New-York Times du 9 mai dernier, le climatologue émérite et directeur à la NASA James Hansen a publié un texte lourd de conséquences s’il s’avère exact. Après avoir rappelé le potentiel d’émissions et de réchauffement des sables bitumineux, le scientifique soutient que leur exploitation à plein régime marquera un point de non-retour climatique dont les impacts seront dévastateurs. C’est pourquoi il implore le leadership du président des États-Unis dans le dossier Keystone, le pipeline devant relier l’Alberta au Texas.

« La science est claire sur la situation — il faut que maintenant que la politique suive. (…) Toutes les académie des sciences nationales du monde confirment que la Terre se réchauffe, que ce réchauffement est principalement causé par les êtres humains et que la situation commande une action urgente.  Le coût des impacts augmentent dramatiquement avec le temps qui passe — nous ne pouvons plus attendre plus longtemps si l’on veut éviter le pire et être jugés immoraux par les générations futures. »

Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s